Abonnement
Gunten-Index


Soldata



MentionsLégales

Mario MORISI

Mario Morisi est fils de Giovanni Morisi (1920-2003), chef monteur calorifugeur, né à Farini d'Olmo (Émilie-Romagne) et de Janine Launay (1922-2010), née à Asnières d’une famille aux racines parisienne, normande, haut-saônoise et limousine. Domicilié à Nanterre, il passe les sept premières années de sa vie dans les bagages d’un père en déplacement. Son père s'installe à Tavaux et à Dole et il fait ses études en Franche-Comté de 1958 à 1974. Un temps espoir du football régional, licencié ès philosophie à la faculté des lettres de Besançon, il enseigne le français langue étrangère au Sixth Form College de Solihull, dans le Warwickshire (Angleterre), puis dans le Sahara algérien (à El Oued). De retour en France, il devient directeur de MJC, organisateur de spectacles, avant de s’installer à Paris où il est correcteur-réviseur et publie son premier roman (1986). Collaborateur de L'Événement du jeudi, il devient lecteur, rewriter et nègre pour les éditions Carrère (1985-88). Ayant rencontré Suzanne Guiral, fille de l'historien Pierre Guiral, il est choisi par Roland Dhordain pour animer la rédaction de la Revue des Caisses d’Epargne (1989-93). Il est papa d’une petite Laura (née en 1990) et il collabore au journal Taktik, premier hebdo gratuit d'art et spectacles en France et il fonde L'Écho du Zinc qu'il importe à Besançon où celui-ci sort sous plusieurs titres de 1994 à 2000. Après avoir collaboré à la Gazette du sport et écrit trois Faits divers pour les éditions Vauvenargues de Gérard de Villiers, il obtient plusieurs bourses régionales (conseil régional de Franche-Comté) et du ministère des Affaires étrangères (deux missions Stendhal) et devient écrivain à part entière. Parallèlement, il anime des ateliers en milieu carcéral, à l'université, dans les collèges et les lycées. Il partage son temps entre la France et l’Italie où il publie une nouvelle qui paraît à la une de BresciaOggi, un quotidien lombard, et un essai en l'honneur de son père et du grand journaliste italien Gianni Brera (i Quaderni dell'Arcimatto, ed. Limina, 2010).


Livres

Soldata Sana

AMY JONES, une Américaine d’une quarantaine d’années, annonce aux frères Morisi qu’elle est la petite-fille de leur tante partie aux États-Unis la nuit de la Marche sur Rome en 1922.


C’est pour que nous en sachions davantage que Lana Sektor, une éditrice de biographies installée à Brooklyn, nous embarque au Pays des Destins Croisés.


Hommage aux gamines forcées d’émigrer, odyssée italo-américaine, autobiographie déguisée, patchwork de brutalité, de malice et de poésie, « Soldata Sana » est un feu d’artifice qui renvoie à l’univers des séries télévisées U.S. sur fond de rock, de blues et de rap.